1831
0
1832
40
1833
90
1834
150
1835
200
1836
330
1837
460
1838
620
1839
780
1840
980
1841
1180
1842
1420
1843
1670
1844
1920
1845
2290
1846
2560
1847
2860
1848
3160
1849
3470
1850
3780
Le numéro de série d'un piano à queue Boisselot se trouve
normalement  sur la table au niveau des aigus du chevalet
(s'il n'a pas été effacé par un restaurateur indélicat).
Etant donné que les archives n'ont pas été retrouvées, on
est obligé pour retrouver une chronologie de travailler par
déduction, à partir des chiffres de production (toujours
sujets à caution, il s'avère que les chiffres donnés dans les
rapports marseillais portent bien leur nom) et des barres
d'adresse mentionnant les récompenses obtenues. En
recoupant les résultats avec les numéros de série des
instruments datés (pianos de Liszt 1844 et 1847) on
obtient un résultat que nous estimons juste à un an près.